jeudi, novembre 30, 2006

Mordez donc votre propre cul

Ma chair m’appartient. Si malgré tout vous voulez manger de la viande, mordez donc votre propre cul.

3 commentaires:

bulle de savon a dit…

on s'absente quelques semaines et voilà qu'on revient d'un coup en mitraillant son blog de nouveaux posts; et tout ça rien que pour le plaisir de nos sens, notre conscience lol...

Mulgon Melta a dit…

Et oui, pas de vacances pour les braves blogeurs

Mulgon Melta a dit…

Léon Tolstoï écrit qu'en tuant les animaux "l'homme réprime inutilement en lui-même la plus haute aptitude spirituelle - la sympathie et la pitié envers des créatures vivantes comme lui - et qu'en violant ainsi ses propres sentiments, il devient cruel".
Il considérait par conséquent que la consommation de chair animale est "absolument immorale, puisqu'elle implique un acte contraire à la morale : la mise à mort".