jeudi, décembre 07, 2006

Trouver de vraies gens



Extrait :
Paris n’en finit plus d’épouser les contours d’un grand loft vulgaire. Pour voir de vraies gens, Djamel Debbouze est formel, il faut aller rue Riquet, dans le 19e. Il était essentiel d’en faire un titre dans les colonnes du JDD. C’est quelque chose de plus en plus difficile, de trouver de vraies gens…

« Je me demande, note l’auteur Italien Lucile Laveggi, où sont passés les individus bizarres qu’on y voyait il y a plus de vingt ans. Morts, disparus ou fumant une cigarette en pyjama sur un banc dans une cour d’asile de province ? On dirait qu’il existe maintenant des sociétés de services qui opèrent la nuit pour déménager les humains à toute vitesse. Il ne faut plus qu’il y ait d’espaces visibles pour les vieux corps démodés, les esprits irréductibles, bien décidés à mourir à la manière ancienne : alcool, oisiveté, conversations gratuites menées jusqu’à l’aube. »

Mais l’Empire a des failles.
Les jeunes bobos en kaki ont besoin de tranquillité. Pantalons troués et scooter certes, mais bonnes écoles et hauteur sous plafond pour mieux vivre.

2 commentaires:

Suppaiku a dit…

"Les jeunes bobos en kaki ont besoin de tranquillité. Pantalons troués et scooter certes, mais bonnes écoles et hauteur sous plafond pour mieux vivre." (sic)

Au passage, ils ont leur représentante, ou en tout cas celle qui se prétend telle : l'autre tétarde Alter-machin, fille de grands bourgeois "artistes", Clémentine Autin, dont l'interview sur AgoraVox était un commet de boboserie en kaki, "cool et sympa", "sincère" et "direct", quoi.
Elle, elle connait le vrai peuple...
Le gauchisme bobo, ou les nouvelles "petites soeurs des pauvres"... J'en regrette presque l'ignardise de Georges Marchais...

Mulgon Melta a dit…

Clémentine Autin : la cerise sur le gâteau, c'est qu'elle est "apparenté PC" ... tout un programme.

Pour rencontre des VRAI gens :
1 - aller a la Poste avec des queues de 40 personnes avec toutes les couches sociale;
2 - tenir un bureau de vote & là on est étonné des personnes qui vivent dans le quartier.