jeudi, juillet 13, 2017

Le paradoxe du rebel


Lors d'une soirée, j'étais avec un traducteur d'Amnesty International : gloire à lui et travailler dans une association dans une O.N.G. , super cool , il défend les activistes contre la dictature , les massacres, etcétéra.
 
Moi par compte quand je leur raconte que je suis activiste, je chiffre à mes mails, je suis contre Google et que je suis contre dictature à la française, là, c'est beaucoup moins sexy.
 
Les gens aiment bien les défenseurs des activistes mais les activistes beaucoup moins.
 
Pourquoi? 
 
Parce qu'ils peuvent s'assimiler à eux .

Aucun commentaire: